Des objectifs du GERACII et de ses Cahiers

Gaby Hsab

Université du Québec à Montréal
Cofondateur du GERACII

PDF

 

Au moment de sa création, en 2006, le GERACII s’est donné deux objectifs. Disciplinaire, le premier objectif misait sur l’impératif d’une fusion épistémologique et théorique de deux champs jusque-là distincts en communication : celui de la communication internationale et celui de la communication interculturelle, bien que chacun puisse conserver des spécificités conceptuelles et méthodologiques.

Des livres, des colloques, des conférences, des collaborations et une panoplie d’autres activités eurent lieu depuis, consolidant cette fusion, devenue incontournable au fil du temps. En effet, le monde assiste aujourd’hui à un mouvement migratoire sans précédent, à des déplacements de populations en nombres record. Ces mouvements sont motivés notamment par les conflits armés, surtout ceux qui ont lieu présentement au Proche-Orient, et par les conditions économiques précaires des pays en question ou dans d’autres pays se situant au sud et au sud-est de l’Europe.

Les pays vers lesquels se dirigent ces populations, qui les accueillent et les hébergent, sont confrontés, comme on l’a vu dans les trois dernières années, à la gestion de la diversité d’une population peu ou mal connue qui, de surplus, est issue de régions souvent contrôlées par des groupes religieux extrémistes, faisant craindre à la population native le pire ; surtout lorsqu’on sait que des actes terroristes sont commis sur fond d’idéologie religieuse, au sein même de ces pays d’accueil.

Cette situation a eu des implications directes sur la gestion de la diversité culturelle des gouvernements et sur les rapports citoyens entre la majorité et les minorités issues d’une immigration ancienne, surtout si ces minorités pratiquent la religion au nom de laquelle la délinquance terroriste agit.

Aussi bien les lois adoptées ou les projets de loi en voie d’adoption dans certaines localités ou certains pays en Europe ou en Amérique du Nord, tout comme les débats sociaux et médiatiques au sein de ces pays confondent ces deux catégories de rapports : celui avec les minorités culturelles historiquement établies et celui avec les mouvements migratoires récents.

Avouons-le : pas impossible, mais difficile de faire autrement. C’est dire à quel point aujourd’hui, la communication internationale et la communication interculturelle sont devenues indissociables, non seulement sur le plan épistémologique et théorique mais aussi sur le plan conceptuel et méthodologique. Pari gagné pour le GERACII.

Académique, le second objectif du GERACII fut celui de doter les étudiantes et les étudiants intéressés par les enjeux qui animent le groupe de recherche, d’un espace et d’une plateforme leur permettant de poser leur propre regard sur ces enjeux et d’être partie prenante de l’essor intellectuel du groupe.

Bien que la politique d’adhésion et de gestion interne du GERACII prévoit un tel rôle, disons que l’atteinte de cet objectif est demeurée mitigée et n’a pas été à la hauteur des attentes. Il y a eu des participations à des colloques, à des conférences ou à des publications conjointes, mais ces participations sont restées limitées. Le manque de subventions, la rotation des étudiantes et des étudiants, tout comme l’absence d’une tribune permanente ont certainement joué un rôle dans le maintien de ce statut.

L’arrivée des Cahiers du GERACII que j’ai l’honneur d’introduire dans ce petit préambule, constitue pour moi le pas qui va nous rapprocher de l’atteinte de cet objectif. Car le caractère permanent d’une telle publication constituera la tribune par excellence de la voie des nouvelles chercheuses et des nouveaux chercheurs dont le milieu académique et la société ont tant besoin.

Je souhaite au GERACII, et à ses étudiantes et étudiants un excellent départ.


Pour citer cet article :

Hsab, Gaby (2016) « Des objectifs du GERACII et de ses Cahiers », dans Cahiers du GERACII [En ligne], Vol.1, No.1. Article mis en ligne le 28 novembre 2016. URL : https://geracii.uqam.ca/cahiers-du-geracii/volume-1-no1/hsab/